Comment écrire une règle de mise en forme conditionnelle personnalisée

Temps de lecture : 2 minutes

Comment écrire ses propres règles de mise en forme sans erreurs et très facilement ? C'est ce que cet article va vous expliquer.

C’est quoi une mise en forme conditionnelle personnalisée

Une mise en forme conditionnelle consiste à changer la couleur automatiquement en fonction de certaines règles.

Excel propose toute une gamme d'outils qui vous permettent de changer la couleur comme par exemple

C'est sur ce dernier point que nous allons nous concentrer. Le menu pour y accéder est le suivant

Menu nouvelle règle de mise en forme conditionnelle

Puis dans la boite de dialogue qui s'affiche, sélectionnez Utiliser une formule pour déterminer ....

Ajout d'une formula comme règle de mise en forme conditionnelle

Ce qui va surtout nous intéresser dans cet article, c'est comment renseigner la zone 2, celle qui contiendra notre formule.

Erreur 1 : Ne SURTOUT pas écrire de fonction SI

La principale erreur commise quand on souhaite créer sa propre règle de mise en forme conditionnelle c'est d'écrire une fonction SI. Or, la fonction SI ne sert qu'à « habiller » un test logique.

  • Quel résultat afficher quand le test est VRAI
  • Que retourner quand le test est FAUX

Quand vous voulez créer votre propre règle personnalisée de mise en forme conditionnelle vous devez juste indiquer un test logique. Et quand le test va retourner vrai et bien la mise en forme va s'appliquer. si le test est faux rien ne va se passer

Donc déjà pour éviter la première erreur nous allons juste nous concentrer sur l'écriture d'un test logique.

Erreur 2 : Ecrire le test logique directement en tant que règle

Principe

Il n'est pas toujours facile de créer un test logique. En effet, plusieurs situations peuvent intervenir dans la construction d’un test, comme

  • Une valeur fixe (un taux d’intérêt)
  • Le contenu d’une cellule
  • La combinaison de plusieurs facteurs avec l’aide des fonctions ET et OU

Voilà pourquoi il est fortement déconseillé d’écrire directement votre règle de mise en forme dans la boîte de dialogue conditionnelle personnalisées sans vérifier l’exactitude de votre test.

Le plus simple, c’est d’écrire votre test dans une cellule pour vérifier qu’il retourne le résultat attendu. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à recopier la formule du test et de la copier dans la boite de dialogue

Exemple

Dans cet exemple nous voulons afficher en rouge les factures qui n'ont pas encore été payées ( date de paiement vide). Pour cela nous allons tout simplement écrire le test suivant

En recopiant le test pour les autres cellules, nous voyons que nous affichons VRAI quand la date de paiement est vide (et FAUX quand elle est renseignée)

Notre test est conforme à nos attentes, alors on peut le copier dans la boite de dialogue de la personnalisation des règles de mise en forme conditionnelles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

MICROSOFT MVP

RECHERCHE D’EMPLOI AVEC